25 juil. 2017
25 juil. 2017

8 idées d'activités estivales

L’été sera chaud, l’été sera chaud… La canicule a déjà pointé son nez. Les proches bientôt partis en villégiature, les journées risquent bien de sembler encore plus longues que d’habitude aux pensionnaires.

Comment les divertir… tout en les préservant de la chaleur ? Huit idées d’activités rafraîchissantes et amusantes, voire festives.

L’heure des vacances estivales arrive à grands pas, derniers dossiers à boucler, avant les valises, bouchons annoncés, enfants survoltés, parents exténués, tout le monde est sur le pied de guerre. Les anciens, observent en silence, la gorge un peu serrée. Comme chaque année, ils appréhendent cette parenthèse pendant laquelle les visites se feront plus rares. Le personnel n’échappera pas à la fièvre. Des remplaçants prendront le relais. Nouvelles têtes en vue : l’organisation en paraîtra modifiée. Les petites habitudes des résidents seront-elles correctement transmises entre les collaborateurs en vacances et leurs remplaçants ?

Au-delà de l’inquiétude pourtant, l’été peut apporter son lot de plaisirs et de nouveauté, y compris en maison de retraite. Pour qu’elle soit mieux acceptée, voire espérée, la saison doit offrir des activités uniques, à retrouver d’une année à l’autre. A défaut de se transformer en club de vacances, pourquoi ne pas s’en inspirer ?

La pétanque plaira à beaucoup. En fin de journée, à la fraiche, au fond du jardin de la résidence, là où le sol est plat et le cochonnet bien visible, ce sera parfait. On se doute que les hommes seront les premiers à s’inscrire aux tournois, mais leurs compagnes ne seront pas les dernières non plus - équipes mixtes ou pas, tout est possible. On verra vite les caractères se dessiner, les mauvais perdants grommeler, les stratèges sourire la ruse au coin de l’œil, les charmeuses minauder, les maladroits pester… et les champions exulter ! En plus de sa dimension sociale, cette activité ludique présente aussi l’avantage de faire travailler l’acuité visuelle et la précision du geste.

Le croquet fait un retour remarqué. On le proposera lui-aussi aux heures plus tempérées de la journée, le matin tôt, ou après seize heures, ou encore dans les parties ombragées du jardin ou du parc de la résidence. Il enchantera les résidents les plus posés, et aussi les nostalgiques du golf.

La pêche. En matière halieutique,il y a ceux qui savent, et ceux qui n’ont jamais appris. L’occasion d’organiser un échange de compétences, et de générer des histoires collectives. Pour peu que la maison de retraite soit située près d’une rivière ou d’un étang, pourquoi ne pas organiser une partie de pêche ?

Le barbecue. Si celle-ci s’avère fructueuse (ou à condition de compléter les prises !) on pourra prévoir un barbecue en soirée, une activité à laquelle l’ensemble des pensionnaires se prêtera généralement de bonne grâce. Citronnelle bienvenue.

Le jardin. L’été est aussi une période propice au jardinage : les résidents pourront arroser les rangées de tomates et de fraises du potager. Ils seront quelquefois tentés de transformer l’activité en jeux d’eau, sources d’espiègleries… Ils cueilleront les fruits mûrs. Il faudra ensuite laver les légumes et fruits, équeuter, éplucher. Tous attablés, rires et discussions sont assurés, à l’ombre des arbres.

La cuisine. Ne plus faire la cuisine constitue souvent un manque dans le quotidien des résidentes, notamment. De corvée quotidienne, elle peut devenir un plaisir dans un atelier cuisine, qu’on équipera en conséquence (pour la coupe par exemple). L’activité prolonge naturellement la récolte de la journée.

La promenade. En été, les squares et les parcs apportent une fraîcheur bienvenue. Les personnes âgées peuvent y regarder de jeunes enfants jouer ou courir. Toutes ne pourront pas faire de longues promenades, mais la sortie, fut-ce pour aller s’installer sur un banc, constitue une distraction toujours bienvenue. On n’oubliera pas bien sûr le chapeau, l’ombrelle ou la casquette, la bouteille d’eau et le brumisateur.

La sieste. Un local calme et aéré, meublé de transats, ou à l’abri d’une véranda, permet d’offrir une sieste différente du reste de l’année. Non pas dans sa chambre, mais dans un espace prévu à cet effet. Elle pourra être précédée d’un petit moment de relaxation guidée par la voix d’un aide-soignant ou d’un CD. Il n’y a plus qu’à se laisser aller ensuite à la rêverie, au son du ventilateur…  

Article proposé par Mathieu Ramaut, Expert-conseil en hôtellerie de santé et rédigé par Elisabeth Torrès pour Echo Silver

Partenaire des EHPAD depuis 40 ans, Elior Services Santé a conçu Alegio®, une gamme d’outils pour réaliser les prestations de bionettoyage et de service des repas dans le respect du rythme et des préférences de chaque résident. En savoir plus 

Découvrez également notre e-book "Les temps forts de la vie en EHPAD

Recevez un résumé mensuel de nos articles
Rechercher
Articles mis en avant
Les temps forts de la vie en EHPADLa question peut paraître saugrenue : « Il n’y a que des temps forts au sein des EHPAD !...Lire la suite
Accueil d’un nouveau résident en EHPAD : réussir la rencontre - étape n°1Dans la salle à manger d’un EHPAD, les fauteuils roulants prennent de plus en plus...Lire la suite
Récemment
"L'Art Emoi" : allers-retours culturels entre le musée et le CHU pour les malades d’AlzheimerCommentaire rédigé par Emilie Betato, Chef de Marché. Extrait de l'article publié sur : reseau-chu.org     Lire l'article complet...Lire la suite
Meilleurs articles du mois
Intimité et sexualité en EHPAD Oui, on estime qu’une chambre de résident en EHPAD est visitée en moyenne 25 fois...Lire la suite
Infographie : les seniors et internetCommentaire rédigé par Emilie Betato, Chef de Marché. Extrait de l'article publié sur : buzz-esante.fr A l’occasion de la...Lire la suite
Manager en EHPAD, un art difficile« L’humain est partie prenante de notre métier, explique Jean-Jacques Molina, directeur de la résidence « Les...Lire la suite