TENDANCES ET ENJEUX DES EHPAD DÉCRYPTÉS PAR ELIOR SERVICES SANTE

TENDANCES ET ENJEUX DES EHPAD DÉCRYPTÉS PAR ELIOR SERVICES SANTE

1 déc. 2016

Tom Lowe
1 déc. 2016

[Article] Bionettoyage et services hôteliers : les atouts de l'externalisation

Confier à d'autres la responsabilité du bionettoyrage et des services hôteliers ? Beaucoup hésitent encore. Pourtant, les établissements qui ont fait ce choix s'en félicitent.

Retour d'expérience avec Josette Ancilotto, Directrice de l'EHPAD La Petite Plaisance à Salvagnac (Tarn) et Caroline Michaud, Directrice Régionale Elior Services Santé.

Echo Silver : Qu’est-ce qui peut inciter un établissement à sous-traiter le bionettoyage et les services hôteliers ?

Josette Ancilotto : J’avais l’objectif de diversifier nos activités en direction des personnes âgées dépendantes, en mettant en place une unité pour personnes handicapées vieillissantes, par exemple, ou en développant le principe des maisons partagées, éloignées de 10 à 30 km. De ce fait, il m’était vraiment plus difficile de m’impliquer suffisamment dans le management des personnes chargées du bionettoyage. J’aurais pu négliger leur formation par exemple…
Caroline Michaud : La motivation principale de nos clients est en effet de pouvoir se recentrer sur leur activité de soin en se reposant sur nous pour les fonctions logistiques. D’autant plus que leurs contraintes en la matière s’accroissent : population vieillissante, de plus en plus fragilisée ou dépendante, réglementations de plus en plus strictes sur la qualité des prestations et de l’hygiène, obligation de s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue…

ES : Quelles sont les principales réticences qui se manifestent au moment de passer le relais ?

C. M. : Nos clients craignent que leurs collaborateurs se sentent abandonnés et que cela déclenche des perturbations. Il s’agit souvent de petites équipes bien intégrées. Les établissements redoutent d’impacter cette ambiance un peu familiale ou de nuire à leur culture d’entreprise. Ils sont vite rassurés, ainsi que les résidents et leur famille, en constatant que le personnel est mieux formé et qu’il a plus d’opportunités d’évolution. Nous travaillons par ailleurs entièrement en symbiose avec leur organisation, leurs contraintes. Nous étudions toujours ces paramètres en amont pour bâtir du sur-mesure.
J. A. : J’avais des appréhensions, c’est vrai. J’avais notamment peur qu’Elior Services Santé ne partage pas notre culture associative et privilégie une approche plus commerciale. Ces inquiétudes ont été très vite levées car j’ai eu à faire à un partenaire loyal, très réactif, indéfectiblement présent lors des animations événementielles, bénéficiant de capacités bien plus importantes que les miennes.

Finalement, quel bilan peut-on faire de cette évolution ?

J. A. : Elior Services Santé m’offre une qualité de prestation qu’il m’aurait été impossible d’atteindre sans compétence complémentaire. Nos établissements ont gagné en qualité de vie : ils peuvent être visités à tout moment sans craindre la critique. Le linge est parfaitement pris en charge. Tout est facilité. D’ailleurs nos évaluations externes sont excellentes. Le management des équipes par une gouvernante apporte aussi un soutien et un mieux-être au personnel difficile à promouvoir autrement. La force d’Elior Services Santé lui permet de mettre en place des plans de formation ambitieux en abondant les versements vers l’OPCA*. Cela me laisse des plages de créativité pour monter des projets, moderniser nos services…
C. M. : Productivité et qualité sont garanties. Les absents sont facilement remplacés. Les collaborateurs se sentent plus valorisés et mieux épaulés. La direction gagne du temps…

En quoi cette évolution s’inscrit-elle dans un processus d’amélioration continue ?

C. M. : Nous sommes en veille permanente en termes de technologie et de produits. Elle bénéficie immédiatement à nos clients. Nous effectuons par ailleurs des contrôles réguliers, accompagnés d’actions correctives si nécessaire.
J. A. : Elior Services Santé fait évoluer son personnel et nous réévaluons les prestations régulièrement. Ce partenariat me permet de développer d’autres activités de mon côté, comme l’ingénierie en gérontologie. De plus, l’entreprise accompagne toutes nos initiatives, en s’efforçant de rentrer dans nos budgets, ce qui démultiplie nos moyens. Nous progressons ensemble.

*L’OPCA EST L’ORGANISME PARITAIRE COLLECTEUR AGRÉÉ POUR LA FORMATION.

 

 

 

footer LB2019

Abonnez vous à notre newsletter mensuelle
Rechercher
Notre sélection
Le
Le top 6 des articles 2018 d'Echo SilverRetrouvez les meilleurs articles d’ECHO SILVER parus en 2018, et rendez-vous en 2019 pour toujours plus...Lire la suite
[Article]
[Article] Les temps forts de la vie en EHPADLa question peut paraître saugrenue : « Il n’y a que des temps forts au sein des EHPAD !...Lire la suite
[Article]
[Article] Accueil d’un nouveau résident en EHPAD : réussir la rencontre - étape n°1Dans la salle à manger d’un EHPAD, les fauteuils roulants prennent de plus en plus...Lire la suite
Récemment
[Video]
[Video] Grand Âge et AutonomieAvec :  - Luc Broussy, Président de France Silver Eco- Laurent Godissart, Chef des ventes chez...Lire la suite